Cidre AOP Cornouaille

Craft Cider Apple Picking in the PDO Cornouaille Area

Petite histoire du cidre AOP Cornouaille

La zone d'Appelation Cornouaille ProtégéeSeul cidre breton en AOP, le cidre AOP Cornouaille est élaboré selon un cahier des charges strict qui garantit aussi bien la provenance des pommes – 100% pur jus – que la technique naturelle d’élaboration, avec une prise de mousse en bouteille.

Une grande tradition cidricole a toujours régné dans le pays de Cornouaille . La plus ancienne référence d’une boisson à base de pommes est mentionnée dans les archives de l’Abbaye de Landévennec au 6ème siècle. En 2017, le cidre AOP Cornouaille a célébré les 20 ans de sa première cuvée en Appellation d’Origine Contrôlée (devenue depuis AOP au niveau européen, c’est la même appellation avec une reconnaissance plus grande).

En 1987, un décret autorise les producteurs de cidre à introduire du jus concentré aux pommes fraîches. Une hérésie pour les producteurs traditionnels de cidre! Par opposition à ce décret et pour préserver leur savoir-faire artisanal, les transformateurs finistériens se mobilisent. Ils déposent une demande d’Appellation d’Origine Contrôlée auprès de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine). L’AOC est accordée en 1996 sur une aire de 38 communes du nord et du sud de la Cornouaille. La première cuvée du cidre de Cornouaille sort en 1997.

Qu’est ce qu’une AOP?

PDO LogoL’appellation d’origine protégée (AOP) est la dénomination en langue française d’un signe d’identification de la Communauté européenne. Ce label « désigne des produits qui ont été produits, transformés et élaborés dans une aire géographique déterminée, en mettant en œuvre le savoir-faire reconnu de producteurs locaux et des ingrédients provenant de la région concernée ».

Sur la vingtaine de producteurs de l’ensemble du territoire de la Cornouaille (11 millions de bouteilles par an), sept producteurs sont situés dans une des 38 communes de l’Aire d’Appélation et fabriquent en AOC (AOP). Président de l’organisme de défense et de gestion de l’AOP Cornouaille (ODG Cornouaille), et également producteur à Elliant, Christian TOULLEC indique que l’exploitation du cidre Cornouaille  avoisine le 500 000 bouteilles sur l’ensemble de la zone d’appélation.

Les spécificité du cidre AOP Cornouaille

Seul cidre AOP de Bretagne, le demi-sec de Cornouaille est un cidre de « caractère ». Ses tanins uniques lui confèrent une structure charpentée, une fin de bouche fruitée ou légèrement épicée. Ses spécificités ?

Selon le cahier des charges de l’AOC, il présente « une robe dorée caractéristique, une effervescence vive mais qui reste subtile, des arômes fruités de pomme fraîche, pêche blanche, agrumes… ». Plusieurs conditions sont requises pour obtenir le précieux label. « Les pommes doivent venir de Cornouaille mais également de vergers identifiés » entre autres critères. Quant aux variétés, celles susceptibles d’apporter du tanin sont privilégiées, pour « donner du caractère » et apporter le fameux équilibre entre « la douceur et l’amertume ».

Le cidre Cornouaille prêt à voyager

Robe dorée aux bulles naturelles, le Cornouaille des Vergers de Kermao, à Gouesnac’h, a décroché un « Best in class » au concours de Glintcap, dans le Michigan. Le premier titre dans la compétition internationale pour l’appellation d’origine protégée Cornouaille.

Une médaille rendue possible par les dernières innovations mise en place par une partie des sept producteurs. Pas toujours stable dans le transport du fait de son mode de production traditionnel, le cidre haut de gamme peinait jusque-là à s’exporter. Jusqu’aux dernières recherches du Cidref qui ont conduit une poignée de producteurs à adopter la méthode dite de Die. Débarrassées des résidus de levures, les bouteilles millésimées ont gagné en conservation et peuvent désormais voyager sans difficulté.

D’autant que les sept producteurs, bientôt huit, et les 30 producteurs de pommes sont prêts à s’installer sur ces nouveaux marchés. L’AOP a le potentiel de se développer pour atteindre le million de bouteilles d’ici trois ans . Notamment parce que les sept producteurs ne transforment que 10 à 50 % de leurs pommes en Cornouaille.

Accord plats-cidre

A consommer frais (10 °), il excelle avec les galettes, les viandes blanches, les poissons et apporte une touche finale aux desserts.

mentions legales